Ce que nous croyons et enseignons

 

 Jésus-Christ

 

Jésus-Christ naquit à Bethléhem, la ville de David (qui se trouve en Judée), il y a deux mille ans environ, d’une femme vierge nommée Marie qui était mariée à un homme nommé Joseph de la famille de David. Marie conçut Jésus par la vertu de l’Esprit Saint (avant qu’elle et Joseph aient habité ensemble), donc Jésus naquit sans péché. La naissance de Jésus arriva aux jours de l’empereur César Auguste. Jésus fut circoncis, selon la loi de Moïse, le huitième jour, et il fut présenté au Seigneur dans le temple de Jérusalem après que les jours de la purification de Marie furent finis.

Il fut élevé à Nazareth de Galilée, voici pourquoi il est appelé le Nazaréen. À l’âge de 30 ans environ, Jésus quitta la Galilée et se rendit au fleuve Jordain pour être baptisé par Jean-Baptiste, l’homme que Dieu envoya devant Jésus pour lui préparer le chemin. Après avoir été baptisé, Jésus fut oint d’Esprit Saint et, après cela, l’Esprit le poussa dans le désert pour être tenté par le diable. Il ne mangea rien pendant quarante jours et quarante nuits, puis, à la fin des quarante jours, le diable s’approcha de lui pour le tenter et le faire tomber dans le péché, mais Jésus s’opposa fermement au diable qui quand toute la tentation fut finie se retira d'avec lui ; jusqu’à une autre occasion. Après cela, Jésus commença à prêcher l’Évangile du Royaume dans les villes et les villages de la Galilée (il disait : ‘Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à l’Évangile’) et aussi à guérir les malades et à chasser les démons. Il alla aussi par la Judée, prêchant l’Évangile, guérissant les malades et chassant les démons. Jésus guérissait en vertu de la puissance du Seigneur qui était avec lui pour accomplir des guérisons et il chassait les démons par l’aide de l’Esprit de Dieu. Il annonça aux hommes le salut que Dieu avait promis, lequel ne pouvait être obtenu qu’en croyant en Lui. Il en choisit douze d’entre ses disciples, auxquels il donna aussi le nom d’apôtres, qu’il envoya prêcher le Royaume avec le pouvoir de guérir les malades, et de chasser les démons. Jésus-Christ ne commit pas de péché et dans sa bouche il ne fut trouvé aucune fraude. Il ne fit que du bien, cependant il fut haï, calomnié, et méprisé de beaucoup de gens en Israël. A plusieurs reprises, ils cherchèrent à le tuer, mais ils n’y réussirent pas parce que son heure n’était pas encore venue. Le monde le haït parce qu’Il témoignait du monde que ses œuvres étaient mauvaises. Les pharisiens, les scribes et les principaux sacrificateurs, et beaucoup de Juifs, le haïrent et le persécutèrent parce qu’il appelait Dieu son propre Père, et aussi parce qu’il guérissait, le jour du sabbat, le jour de repos sacré selon la loi de Moïse où, selon la tradition judaïque, on ne pouvait guérir de malades. Puis, le jour arriva où Satan entra dans Judas Iscariot, l’un de douze apôtres, qui trahit Jésus-Christ en échange de trente deniers, et il le livra aux pharisiens, aux scribes et aux sacrificateurs, lesquels le firent comparaître devant le Sanhédrin et le condamnèrent à mort.

Puis, ils le livrèrent à Ponce Pilate, gouverneur de la Judée, lequel quoiqu’au début il le veuille relâcher parce qu’il ne trouvait en lui rien qui soit digne de mort, à la fin il prononça que ce que la foule demandait soit fait, c’est-à-dire que Jésus-Christ soit crucifié. Alors, les soldats du gouverneur emmenèrent Jésus pour le crucifier. Ils le conduisirent au lieu nommé ‘Golgotha’, qui se trouve à Jérusalem, et ils le crucifièrent entre deux brigands. Il mourut pour nos péchés. Jésus, après qu’il expira, fut pris et enterré dans un sépulcre où personne encore n’avait été mis.

Mais le troisième jour, Dieu le ressuscita des morts pour notre justification, et il apparut à ses témoins mangeant et buvant devant eux, et parlant avec eux. Dans la période où Jésus était mort, il alla, par l’Esprit, prêcher aux esprits en prison, lesquels autrefois furent rebelles, quand la patience de Dieu attendait, aux jours de Noé, pendant que l’arche se construisait. La résurrection de Christ fut une résurrection corporelle, ce qui signifie que Jésus-Christ reprit le corps avec quoi était mort, en effet, le corps avec quoi Il apparut à ses disciples avait les marques des clous dans les mains et dans les pieds. Mais ce corps était immortel, glorieux et puissant. Jésus-Christ est les prémices de ceux qui dorment.

Après quarante jours, Jésus fut enlevé au Ciel et il s’assit à la droite du Père, où il est actuellement et où il intercède pour nous, étant devenu Souverain Sacrificateur pour toujours, selon l’ordre de Melchisédek. Lui, parce qu’il demeure éternellement, possède un sacerdoce qui ne se transmet pas. C’est pourquoi aussi il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder pour eux.

 

Le Christ de Dieu

 

Jésus de Nazareth est le Christ de Dieu, c’est-à-dire l’Oint de Dieu dont Moïse dans la loi, et les prophètes écrivirent et qui devait venir dans ce monde afin de mourir pour nos péchés et de ressusciter pour notre justification. Voici quelques-unes des prédictions bibliques, qui concernent le Christ de Dieu, lesquelles se sont accomplies en Jésus de Nazareth.

Il naquit à Bethléhem de Judée comme le prophète Michée avait dit ; il naquit d’une vierge comme le prophète Ésaïe avait dit ; il grandit et fut élevé à Nazareth afin que s’accomplissent les paroles des prophètes d’après lesquelles il serait appelé Nazaréen ; il fut oint d’Esprit Saint à l’âge d’environ trente ans et il commença à prêcher l’Évangile et à guérir afin que s’accomplissent les paroles du prophète Ésaïe ; il parla à la foule en paraboles afin que s’accomplissent les paroles du prophète Asaf ; il ne commit pas de péché et dans sa bouche il ne fut trouvé aucune fraude comme Ésaïe avait dit ; il fut haï sans cause et trahi par un de ses disciples comme il avait été écrit dans les Psaumes ; il fut crucifié entre deux malfaiteurs afin que s’accomplisse ce que le prophète Ésaïe avait dit ; aucun os de son corps ne fut brisé afin que s’accomplissent les paroles de David ; les soldats romains se partagèrent ses vêtements et ils tirèrent au sort sa tunique afin que s’accomplissent les paroles de David. Il se chargea de nos iniquités comme le prophète Ésaïe avait dit. Il fut enterré dans un sépulcre d’un homme riche, comme encore le prophète Ésaïe avait dit ; mais le troisième jour, il ressuscita des morts, et, après quelques semaines, il monta au Ciel à la droite du Père afin que s’accomplissent les paroles de David.

 

Le Fils de Dieu

 

Jésus de Nazareth est le Fils de Dieu qui, avant de prendre une forme de serviteur et de devenir semblable aux fils des hommes, existait depuis toujours en forme de Dieu avec Dieu le Père dans le Ciel. Lorsque nous disons donc que Jésus est le Fils de Dieu, nous n’entendons pas dire qu’il y eut un temps où il n’existait pas et puis Dieu l’a créé. Il était Dieu avant de descendre du Ciel, et il resta Dieu dans les jours de sa chair, en effet, Il remit aux gens leurs péchés, et il fut adoré. Il confirma d’être Dieu en diverses occasions, dans une de celles-ci, il dit : « Avant qu’Abraham soit né, je suis ». Il plut au Père de faire habiter toute plénitude en Jésus-Christ.

Le Fils, maintenant à la droite du Père, est adoré par tous les anges de Dieu, et par tous les saints qui sont dans le Ciel, ce qui confirme qu’Il est Dieu et le sera pour toujours. Donc, il est digne d’être adoré de même que le Père, et nous ses disciples, nous faisons cela. À Lui soit la gloire, maintenant et pour l’éternité. Amen.

 

Le Fils de l’homme

 

Jésus de Nazareth était un vrai homme. Mais il naquit sans péché afin qu’il puisse mourir sur la croix pour nos péchés. Étant un vrai homme, il avait besoin de manger, de boire et de se reposer. Il eut aussi besoin d’être oint d’Esprit Saint. Étant un vrai homme, il fut tenté en toutes choses comme nous, mais sans commettre de péché. Il tressaillit de joie par l’Esprit, mais il fut aussi accablé de tristesse mortelle. Jésus-Christ sentit de la douleur dans le corps lorsqu’il fut battu à coups de fouet, lorsqu’il fut frappé sur la tête et sur le visage, et lorsqu’il fut crucifié. Pendant qu’il était sur la croix, il sortit du sang et de l’eau de son corps.

 

Le Seigneur

 

Dieu a fait Jésus de Nazareth, non seulement Christ, mais aussi Seigneur. Il est donc le Seigneur de tous. En vertu du fait qu’Il s’abaissa lui-même, en se rendant obéissant jusqu’à la mort, à la mort même de la croix, Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

 

Le prophète

 

Jésus de Nazareth est le prophète dont Moïse parla aux Israélites, disant : « Le Seigneur votre Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi : écoutez-le dans tout ce qu'il vous dira, et il arrivera que toute âme qui n’écoutera pas ce prophète sera exterminée d’entre le peuple ». Lui, en tant que prophète de Dieu, dit les paroles de Dieu, jamais homme ne parla comme Lui. Il annonça d’avance beaucoup de choses, parmi lesquelles il y a beaucoup d’événements qui arriveront avant sa seconde venue. C’est Jésus-Christ donc le prophète suscité par Dieu dans les derniers temps et dans lequel l’homme doit croire pour être délivré de la colère de Dieu à venir.

 

Avertissement

 

Si quelqu’un vient à vous et il vous dit que Jésus-Christ n’existait pas avant d’être conçu dans le sein de sa mère, ou qu’il naquit du rapport sexuel entre Dieu le Père et Marie, ou qu’Il n’est pas venu en chair, ou que quelques fois il pécha lui aussi, ou qu’il s’épousa, ou qu’il n’était pas le Christ, ou qu’il n’était pas Dieu, ou qu’il était le Fils de Dieu par adoption, ou qu’Il prit la nature de Satan, ou qu’Il naquit de nouveau, ou qu’Il non seulement est le Fils, mais il est aussi le Père et l’Esprit Saint, ou qu’il ne sentit pas de la douleur lorsqu’il fut battu à coups de fouet et crucifié, prenez garde à cet homme et éloignez-vous de lui parce qu’il est un séducteur.

 

 

 

Index